Boire
ou Manger
Motivé par mon affection pour la matière, ce mémoire est alors à envisager comme un cheminement temporel et corporel, interrogeant l’alimentation à travers le prisme d’un état de matière : le liquide. Car, c’est à travers cet état, que la nourriture liquide soulève des enjeux et des spécificités qui lui sont propres.
Alors que le design s’attache à la forme, le liquide soulève la question de l’absence de forme propre. Mais n’est ce pas par son absence de forme que le liquide devient une matière temporelle et corporelle ?
Comment expliquer le ramollissement, la dé-solidification de notre alimentation ?
Du lait maternel, à la soupe en passant par la nutrition médicale et les repas prêts-à-boire, il s’agit d’appréhender les enjeux sociaux, les intérêts économiques et politiques mais aussi les dimensions techniques et symboliques des matières comestibles sous forme liquide.